Caméra de surveillance : quelles sont les restrictions d’usage et conseils d’installation ?

installation-video-surveillance.jpg

Connaitre la règlementation qui régit l'installation de caméra de surveillance à domicile

Plus les années passent et plus le nombre de cambriolage augmente. C’est en effet une triste réalité. Les propriétaires et locataires ont les mêmes inquiétudes, le fait de voir sa maison ou son appartement cambriolé, ses biens dérobés. Face à l’insécurité, à l’inquiétude, il existe plusieurs solutions comme de renforcer la sécurité des portes et fenêtres, de s’équiper d’un système d’alarme maison, voir d’installer un système de télésurveillance. Pour ce dernier système, où que vous soyez, à la maison ou ailleurs, vous pouvez voir ce qui se passe dans votre logement.

S’agissant d’un système de télésurveillance, les  caméras sont reliées à un centre de sécurité et ce dernier vous alerte ainsi que les autorités en cas de cambriolage ou de tentative d’infraction. Si c’est un système qui présente plusieurs avantages, il faut tout de même préciser qu’il y a des conditions et des restrictions d’usage.

Que pouvez-vous filmer avec vos caméras de surveillance ?

Tout le monde peut installer une caméra de surveillance à son domicile pour sa sécurité. Cependant, il y a quelques restrictions d’usage. Les voici :

Une autorisation limitée à votre domicile

Vous pouvez bien évidemment filmer les alentours de votre domicile. Cela comprend l’intérieur et l’extérieur de votre propriété : jardins, voie privée, terrasse, dépendance gardien, etc. Cette autorisation s’étend également à la façade, trottoir devant et  au portail. Sur ce, les caméras ne doivent donc pas filmer la rue.

L’interdiction de filmer votre voisin ni le voisinage

L’utilisation des caméras de surveillance pour particulier est limitée à un seul objectif, la sécurité. Elles ne doivent en aucun cas pointer sur vos voisins. Il ne s’agit pas d’un dispositif d’espionnage, ne doit pas porter atteinte à la vie privée d’autrui.

Les obligations en cas de présence d’employés à votre domicile

Lors de la présence d’un ou plusieurs employés de maison, vous devez respecter la réglementation qui s’applique aux entreprises, c’est-à-dire en informant vos employés de la présence du système de surveillance et de sa finalité. Dans le cas de la présence d’une alarme sans fil dans la maison, il serait nécessaire également de leur en informer.

Les étapes à tenir compte lors de l’installation de sa caméra de surveillance.

  1. La première étape à suivre est de trouver l’emplacement pour mettre les caméras. Il faut savoir exactement quel angle filmé. Si vous optez pour des caméras sans-fil, vous n’aurez pas à vous soucier de l’installation des câbles.  
  2. Pour la caméra extérieure, le mieux est de le mettre entre le toit et le mur du bâtiment afin de les préserver des actes de vandalismes et des intempéries.
  3. Pour les caméras avec fil, une fois que vous aurez trouvé les bons emplacements, il vous faudra trouver des points d’entrées. Habituellement, soit vous faites passer vos fils par le toit, soit par un faux plafond si vous en avez un.
  4. Pour l’enregistreur et le moniteur. Le plus pratique est de le mettre près de votre box internet et prises d’alimentations, c’est-à-dire votre système informatique.
  5. Enfin, il faut relier l’enregistreur à votre box internet afin d’avoir la vision à distance sur votre smartphone ou ordinateur.

Pour ne pas se tromper, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre système de télésurveillance plutôt que de le faire soi-même. De cette manière également vous pourriez avoir une garantie sur le bon fonctionnement de votre système.


  
  

Commentaire