Ce qu'il faut savoir sur le crédit immobilier

ACTU-acteur-du-logement-dans-le-grand-sud.jpg

Pour l’achat d’une habitation, plusieurs particuliers optent pour l’obtention d’un crédit immobilier. Aussi, certaines sociétés font le choix du prêt immobilier pour l’achat de leurs nouveaux locaux. Il convient donc de s’intéresser au moment de l’octroi

Quand faire un crédit immobilier ?

Une fois la décision de devenir propriétaire prise, tout futur propriétaire ne disposant pas des fonds nécessaires pour l’acquisition d’un nouveau bien immobilier, peut obtenir un crédit immobilier auprès de toute banque ou institution financière. Ce crédit se fait avant l’achat du nouvel appartement, nouvelle maison ou nouveau local. Même si, a priori, le nouveau propriétaire dispose de fond pour faire l’achat sans recourir à un prêt immobilier, il peut passer par ce prêt afin de s’assurer contre tout besoin financier futur.

Quand recevoir son crédit immobilier ?

Lorsque le choix du bien immobilier est opéré ainsi que les renseignements nécessaires pris au niveau de l’institution financière approchée, le futur propriétaire peut recevoir son crédit immobilier. Il faut, pour cela, qu’il s’entende au préalable avec la banque sur les taux d’intérêt, le délai et les autres modalités de règlement. Il importe ici de préciser que les taux ne peuvent être supérieurs au taux légal prévu par chaque État. Une fois que les différentes parties sont d’accord sur toutes les modalités, le contrat de prêt immobilier peut être signé. Alors, le futur propriétaire peut recevoir son crédit immobilier et payer la somme due correspondant au prix du bien acquis.

Et pour l'acquisition d'un futur logement social

Il existe d'autres types de prêts, dont le PLS (Prêt locatif Social) concernant l'acquisition d'un bien destiné à devenir un logement social. Ces prêts sont faits à des taux préférentiels, indexés sur la rémunération du livret A. En autres, le PLS peut être octroyé entre autres pour :

  • l'achat et l'amélioration de logements anciens
  • la transformation de locaux non destinés initialement à l'habitation
  • la construction de logements neufs

Quand solder un crédit immobilier ?

Après l’obtention du crédit pour l’achat de son bien immobilier, le nouveau propriétaire a l’obligation de solder son crédit avant le terme prévu par son contrat. Il peut soit le solder avant l’arrivée du terme, soit après le terme ou encore au moment même où la créance est exigible. Une fois que la créance est exigible, le nouveau propriétaire n’a aucun intérêt à faire traîner le remboursement de sa créance. Au cas où il ne disposerait pas des fonds nécessaires pour solder son crédit immobilier, il a la possibilité de demander à la banque une prorogation du délai. Le nouveau délai peut être assorti d’un nouveau taux ou d’une pénalité. Alors, il serait plus efficace de solder le crédit immobilier avant que le délai ne soit passé. Avant la date prévue par le contrat, le nouveau propriétaire peut choisir de solder son crédit immobilier par anticipation.

Dans ce cas, il serait plus efficace de le faire si le temps restant avant l’échéance est supérieur au temps déjà écoulé. En général, les conditions de remboursement sont prévues par le contrat. Il importe alors de s’y référer avant toute décision de paiement anticipée. Quelques fois, le paiement anticipé est effectué par le nouveau propriétaire qui a revendu le bien acquis. Dans ce cas, le propriétaire peut renégocier son crédit immobilier, s’il espère un meilleur taux. En définitive, il est conseillé de s’assurer de sa solvabilité avant de contracter un prêt immobilier. Il faut alors éviter les échéances longues garantissant des intérêts exorbitants pour l’établissement financier et il faut surtout éviter les pénalités en cas de délai trop court, ou en cas de paiement anticipé.


  
  

Commentaire