Comment réduire le coût d'acquisition d'un appartement ?

prix-location-appartement-independant-640x428.jpg

Depuis près d’une quinzaine d’années, le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier a diminué jusqu’à 40 %. Les primo-accédants en sont les principales victimes. Pour rattraper le coup, les acquéreurs disposent de quelques solutions pour réduire le co

prix appartement

Depuis près d’une quinzaine d’années, le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier a diminué jusqu’à 40 %. Les primo-accédants en sont les principales victimes. Pour rattraper le coup, les acquéreurs disposent de quelques solutions pour réduire le coût d'acquisition d'un bien immobilier dont un appartement et pour gagner quelques mètres carrés sans faire de dépenses supplémentaires.

Créer une association entre particulier pour réduire les coûts et acheter plus

  • Augmenter sa capacité d’emprunt

Il est vrai que l’ensemble de la mensualité des remboursements ne doit pas dépasser les 33 % des revenus nets par mois. Mais en mettant en place une Société Civile Immobilière (SCI) ou une association de plusieurs particuliers, il peut être largement dépassé. Le capital de la SCI servira de base par rapport au calcul de la capacité de remboursement de l’emprunt et permettra ainsi d’augmenter le montant du prêt immobilier. Vous pouvez par exemple, souscrire à un crédit immo avec votre conjoint pour bénéficier de cette astuce.

  • Acheter en groupe

Dans le marché de l’immobilier, le prix du mètre carré d’un bien immobilier de grandes surfaces est nettement moins cher. Malheureusement, un seul ménage est dans l’incapacité financière de s’en procurer, d’où l’importance d’acheter en groupe (SCI), afin d’acquérir un bien plus grand tout en faisant des économies. Ce serait aussi le cas avec un projet de construction immobilier durant lequel vous pourrez abaisser de moitié les coûts des travaux (2 500 € au lieu de 5 000 €). L’achat d’une résidence secondaire peut être également effectué de la même façon. Par la suite, il ne reste plus qu’à partager le bien. La loi alur copropriété joue en faveur de ce principe.

Faire fructifier son appartement

Cohabiter avec des locataires

Pour amortir les frais, des propriétaires optent pour une solution plus simple. Celui de louer une grande partie de l’immeuble à des particuliers ou à des commerçants et de n’en occuper qu’un logement. Les loyers seront alors les sources de revenues. Le propriétaire peut bénéficier de la loi Borloo dans certaines conditions, afin de bénéficier également de dispositifs fiscaux avantageux.

Investir dans l’immobilier locatif

Avec la défiscalisation immobilière, l’investissement locatif devient véritablement un placement à long terme. Il permet de réduire les impôts, de réduire le coût d'acquisition du bien, de se constituer un patrimoine, de financer un investissement principal grâce aux loyers et aux réductions d’impôts, d’obtenir des revenus supplémentaires et de se préparer une retraite complémentaire. De nombreux types d’investissement locatif peuvent alors être adoptés, grâce à la loi Pinel qui régit les logements neufs, la loi Malraux qui encadre le parc ancien et la loi Censi Bouvard qui concerne surtout les résidences de services et les établissements hôteliers.

Effectuer des travaux de rénovation

Les travaux de rénovation sont aussi d’excellents moyens pour gagner plusieurs mètres carrés. La plupart des propriétaires optent pour l’ajout d’un ou plusieurs étages à leur appartement existant. C’est une façon lucrative de gagner de l’argent grâce à la vente de ce bien foncier aérien et la diminution des charges. La réhabilitation d’un sous-sol ou du rez-de-chaussée, en vue de la création d’un petit commerce, permet aussi de gagner de l’espace et d’obtenir un prix de 25 à 30 % de plus du coût initial.

Et sinon, il existe des procédés encore très peu connus comme l’achat en viager qui bénéficie d’une forte décote ou l’achat en nue-propriété qui permet d’acheter un appartement jusqu’à moitié prix.


  
  

Commentaire