Les solutions pour les débiteurs fichés à la BNB

fichés à la BNB.jpg

Le fichage à la BNB est la sanction officielle que doit porter le « mauvais payeur » qui ne s’est pas acquitté convenablement de son obligation de remboursement. Nombreuses sont alors les mauvaises conséquences pour celui qui porte cette étiquette

et notamment celle de ne plus pouvoir contracter de nouveau prêt auprès des banques.

Pourquoi et jusqu’à quand est-on fiché à la BNB ?

Le fiché à la BNB est un mauvais payeur, c’est-à-dire un débiteur qui n’a pu rembourser normalement son prêt. Dans le cadre du crédit hypothécaire, on est fiché  quand au terme du contrat de prêt, le remboursement n’a pas eu lieu après plus de trois moi ou à l’issue d’une lettre de mise en demeure. Dans l’ouverture d’un crédit, si le remboursement n’est pas effectué en totalité ou en partie après un mois ou trois mois de l’échéance, le débiteur sera classé mauvais payeur et fiché à la BNB. Et enfin, dans le cadre d’un crédit-bail, d’une vente à tempérament ou d’un prêt à tempérament, la BNB va procéder au fichage du débiteur qui ne rembourse pas son crédit à l’issue de trois mois après l’échéance ou trois termes successifs.

Le fichage au niveau de la BNB va rester durant un an à l’issue de la régularisation du paiement ou dix ans si le défaut de paiement n’est pas réglé.

Comme conséquence, la personne ainsi que toutes les données l’érigeant dans le profil de « mauvais payeur » vont rester dans les données de la « liste noire », interdite de souscription à un crédit. Il va donc être difficile si ce n’est impossible de souscrire à un prêt puisque la demande va se heurter à cette liste noire.

Souscription à un crédit pour le fiché à la BNB

Le principe est le suivant : si vous êtes fiché, il va vous être difficile, voire même impossible de prendre contact pour conclure un nouveau prêt avec un établissement financier. Mais sa règle a toujours son exception, des solutions rendent donc tout de même possible l’éventualité de souscrire à un crédit, tout en étant fiché. www.solutions-contentieux.be vous apporte certaines solutions selon votre cas.

Dans un premier temps, cette solution s’adresse particulièrement aux propriétaires de bâtiments situés en Belgique, qui sont restés fichés alors que le remboursement a déjà été régularisé ou encore qui ont un  retard dans le remboursement de leur mensualité mais qui ont repris le remboursement par la suite de manière régulière. Dans ce cas, vous pouvez essayer de présenter votre demande de crédit, même si vous êtes fiché.

Par contre, pour le débiteur fiché qui n’est pas propriétaire, la solution qui s’ouvre à lui est celle de la souscription à un  prêt personnel ou à un crédit hypothécaire, si et seulement si les prêts ont été régularisés.


  
  

Commentaire