Que couvre le mandat d’une agence immobilière ?

retraite-et-immobilier-640x428.jpg

Le mandat est le contrat commercial qui lie une agence immobilière au vendeur d’un bien. Voyons ce qu’il doit mentionner et quand le signer.

retraite-et-immobilier

Le mandat est le contrat commercial qui lie une agence immobilière au vendeur d’un bien. Voyons ce qu’il doit mentionner et quand le signer.

Entre une agence immobilière et un client, la signature d’un mandat est obligatoire. Il indique l’objet de la transaction et le montant de la rémunération allouée à l’agent, exprimée en pourcentage du prix de vente final. C’est le premier document signé entre les deux parties qui engage la relation et sa durée de validité, indiquée sur le document, est généralement de 3 mois. Il est donc préalable à toute première visite ou contact avec un acheteur potentiel. Ceci dit, les vendeurs bénéficient d’un délai de rétractation de 14 jours après la signature

Les deux mandats d’une agence immobilière

Il existe en réalité deux formes de relations entre le vendeur et l’agence immobilière : le mandant simple et le mandat exclusif.

  • Le mandat simple: vous confiez la vente du bien à plusieurs agences et vous réservez la possibilité de trouver vous-même un acquéreur.
  • Le mandat exclusif: l’agence détient l’exclusivité de la vente du bien. Ni le vendeur ni une tierce personne ne peut négocier avec un client potentiel.

Notez qu’il existe aussi le mandat semi-exclusif où seuls vous et l’agence sont autorisés à trouver un acquéreur, mais pas d’autres agents professionnels.

Que doit contenir un mandat d’agence immobilière ?

Seul le mandat permet à une agence immobilière de percevoir une commission suite à la vente d’un bien. Quel doit en être le contenu précis ?

  • Les conditions de la rémunération
  • Le pourcentage exact de la commission
  • Les obligations du mandant et du mandataire

Mais aussi : noms des propriétaires, date et lieu de naissance, statut de la société immobilière, désignation du bien vendu, type et durée du mandat, conditions d’annulation, clauses particulières, numéro du mandat en correspondance avec le registre, etc.

 


  
  

Commentaire