Tous les points pour réussir un investissement immobilier

investissement-immobilier.jpg

Après avoir murement réfléchi, vous avez enfin décidé d’investir dans un projet immobilier. Sachez que pour bien commencer votre investissement, plusieurs paramètres doivent être pris en considération. Du respect et de la mise à profit de ses éléments dép

Estimer l’apport initial et du budget

En premier lieu, vous devez d’abord savoir en premier lieu votre capacité d’acquisition. Cela vous permettra de limiter votre recherche à un type d’investissement spécifique. Pour calculer votre capacité d’acquisition, vous devez additionner votre capacité apport initial ou apport personnel avec un emprunt bancaire. L’apport personnel est en fait, le montant que vous pouvez mettre dans le projet sans les prêts bancaires. Cela prend en compte plusieurs ressources de revenu comme les salaires et épargne. Une banque vous accorde un prêt bancaire si vous avez un apport de 10 % de l’investissement. N’oubliez pas que de votre budget global doit être soustrait les frais potentiels comme les frais de notaires et cout de travaux. 

Le compromis de vente

Un investissement locatif doit toujours faire l’objet d’un compromis de vente afin de sceller l’engagement pris par les deux parties (vendeur et l’acquéreur). Pour faire simple, le compromis de vente est « avant contrat » qui comprend un accord sur le bien immobilier choisi et son prix. Cet acte peut être établi soit par votre notaire soit à la charge d’une agence immobilière. Cet avant-contrat peut faire l’objet d’un dépôt de garantie de 10 %. Bien que ce document scelle l’engagement à la signature, vous disposez de 10 jours pour vous rétracter. En outre, si les conditions de vente ne sont pas respectées, ce contrat est nul. 

Faire le tour des différentes offres de financement

Si vous voulez multiplier vos chances pour investir dans un projet immobilier, un achat d’une villa à Ajaccio par exemple, il faut faire les tours des organismes financiers. « Le client est roi », maintenez une position ferme et faites jouer la concurrence. Toutes les politiques commerciales ne sont pas les mêmes pour les banques. Il faut bien vérifier les conditions et opter pour le plus avantageux. Il faut bien faire son choix, car vous devez ouvrir un compte pour bénéficier du prêt. La meilleure solution c’est de solliciter l’aide d’un courtier. Sa présence donnera plus de crédit à votre démarche en plus de vous aider à trouver un financement adapté à votre situation. 

L’acte de vente

L’acte de vente est le contrat qui aboutit au changement de propriétaire du bien immobilier. Tous les concernés doivent être présent le jour de la signataire chez le notaire soit le vendeur et l’acquéreur. Si les 2 parties engagent chacun leur notaire, les frais seront partagés en deux. La présence de notaire est cruciale, il confirme que tout est en règle (pas de sinistre ou de changement de planning pour les travaux. Une fois que le contrat est signé et que le paiement est fait, l’autre partie vous donne les clés de la propriété. En principe, l’acte de vente doit être établi 3 mois après le compromis de vente. 

Bref, pour réussir son investissement locataire, la meilleure des solutions c’est de s’entourer de professionnels qui vous accompagnent depuis la recherche de financement jusqu’à la signature du contrat.


  
  

Commentaire